Texte de la question écrite adressée au Maire lors du Conseil Municipal du 26 / 06 / 2015

Monsieur le Maire,

Par ce courrier, nous déposons une question et souhaitons qu’elle soit inscrite à l’ordre du jour de la séance du conseil municipal du vendredi 26 juin 2015.

Considérant comme inappropriée et infondée la décision de votre majorité municipale de réduire l’amplitude d’ouverture des structures d’accueil collectif des jeunes enfants de Rodez ainsi que leur fermeture une semaine supplémentaire durant l’été  ;
Considérant que l’absence de présentation en conseil municipal de pièces factuelles relatives à la fréquentation des structures sur les horaires supprimés, que nous vous avions demandées, n’a pas permis un débat éclairé sur le sujet  ;
Considérant que les résultats de la consultation participative que nous avons engagée, durant une semaine auprès de 135 familles utilisatrices des structures, démontrent que cette décision n’est aucunement en adéquation à l’attente de ces familles, de leurs besoins et à l’usage qu’elles font actuellement de ces créneaux horaires ;
Considérant que par cette décision vous allez engendrer des difficultés d’organisation des familles notamment liées à l’articulation des temps de vie familiaux et professionnels,

Nous vous demandons de bien vouloir mettre au débat du Conseil Municipal du 26 juin prochain, les propositions d’annulation de la délibération du 27 avril dernier et de lancement d’une réflexion plus globale sur l’accueil des jeunes enfants sur la commune de Rodez à laquelle doivent être associées les familles.

Claudine Bonhomme, Chantal Combelles, Matthieu Lebrun
Conseillers municipaux du groupe Rodez Citoyen

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.