Archives par mot-clé : Ramadier

Compte administratif 2015 et budget supplémentaire 2016

Conseil municipal du 27 juin

Intervention de Claudine Bonhomme :

Les élus Rodez Citoyens voteront contre les comptes administratifs,les affectations des résultats et les budgets complémentaires pour trois raisons principales.

Tout d’abord, les comptes administratifs ,les affectations de résultats et les budgets supplémentaires témoignent toujours de l’obsession de l’ équipe municipale pour la réduction du budget de fonctionnement . Cette obsession, en arrive à mettre en péril les missions municipales de service public
Ainsi, on peut noter : le manque de moyens dans les écoles alors que vous en avez fermé deux, la réduction des horaires d’ouverture des crèches, les difficulté relationnelle avec la CAF autour des centres sociaux, l’ installation de l’accueil de loisir extra scolaire pour toute la ville en un lieu trop exiguë, la réduction de fait de la subvention au CCAS, l’ arbitraire dans l’attribution ou non de subvention aux associations, la réduction des moyens de la médiathèque…..
Cette obsession va jusqu’à mettre en difficulté les services municipaux eux même autant dans les moyens pour fonctionner au quotidien que dans la gestion du personnel.
Il est grand temps d’en finir avec ce dogme érigé en objectif municipal pour que la municipalité travaille enfin à un vrai projet global pour la ville. Les ruthénois n’arrivent pas à cerner vos objectifs globaux, vos ambitions pour mieux vivre dans notre ville Nous avons une impression de coup par coup au grès des événements et de votre obsession budgétaire.

Nous ne voterons pas car votre mépris de la démocratie représentative a toujours été et reste intolérable. Nous sommes élus municipaux, élus comme vous tous au suffrage universel. Notre légitimité est la même que la votre.Vous l’oubliez sans cesse.
Aucune information n’est donnée sur les projets sur lesquels vous travaillez. Il est inadmissible que nous ne puissions apporter nos observations en amont des projets. Nous ne pouvons donner notre avis que dans les commissions préalables au Conseil Municipal, obligatoires par la loi, mais où tout est déjà bouclé. Les documents ne sont fournis qu’ en début de séance sans possibilité de travail préalable.
Il est inadmissible que les élus municipaux apprennent par la presse quotidienne régionale ou par votre outil de communication « Rodez notre ville » vos projets que vous allez d’ailleurs, encore modifier sans concertation.

Enfin nous ne voterons pas car vous instrumentalisez l’information du citoyen par ces médias et par des réunions publiques où vous prétendez faire de la démocratie participative. Le citoyen y devient spectateur noyé sous les chiffres et les projets et il est amené, parfois à voter, mais sur des détails .
Un exemple : Alors que vous promettez d’améliorer la sécurité dans la ville vous n’avez toujours pas tenus vos engagements pour assurer la sécurité des enfants de St Eloi/ Ramadier face notamment au danger de la circulation des voitures Dans le même temps vous promettez de doubler le nombre de caméra de vidéo- protection par rapport aux préconisations du commissariat. Pour l’instant rien n’est fait pour St Eloi Ramadier (une toute petite inscription au budget supplémentaire insuffisante de 50 000€ pour des jeux) alors que vous inscrivez les caméras au budget supplémentaire ! Vous allez prétexter les baisses des dotations de l’État alors qu’il s’agit de vrais choix politiques envers les quartiers et la jeunesse.

Share Button

Réponse sur les maisons de quartiers

A l’occasion du Conseil municipal du 18 décembre 2015, nous avions posé la question écrite :

“Suite à vos déclarations publiques concernant votre projet de transformation des centres sociaux de Gourgan et de St Eloi-Ramadier, que vous gérez à ce jour avec la CAF, en maisons de quartier sous gestion municipale, nous vous prions de bien vouloir informer le Conseil Municipal sur l’avancée de ce dossier.
Nous souhaiterions connaitre les projets sociaux et culturels que vous allez mettre en oeuvre dans ces maisons de quartier, mais aussi les budgets d’ investissement et de fonctionnement que vous avez prévus ainsi que l’organigramme des personnels employés par la mairie qui vont travailler dans ces structures nouvelles.”

Réponse du Maire … en 2 mn 30
La CAF garde la responsabilité de la politique familiale. Pour les Maisons de quartier, il y aura des projets dans le cadre de la démocratie participative. La première adjointe travaille avec les comités de quartier. Elle a fait deux réunions de consultation des habitants, il en faudra deux, trois, quatre de plus. «Il faut des actes. Je ne peux pas répondre aujourd’hui à la question posée car la majorité est dans une démarche de «co-construction» …

Commentaires
Nous regrettons qu’à ce jour, le projet des Maisons de quartier, évoqué dans la presse, n’ait jamais été présenté aux élus dans le cadre des commissions municipales. Un bon fonctionnement démocratique , comme le prévoit le Code Général des Collectivités, imposait que les comités consultatifs soient saisis .
Une décision de cette importance aurait mérité un débat approfondi en Conseil Municipal. Nous n’avons pas pu l’obtenir.
Par ailleurs, Monsieur le Maire nous informe que la co-construction des futures Maisons de quartier serait déjà mise en œuvre avec les habitants. Nous le félicitons de son souci de démocratie participative. Mais les paroles ne remplacent pas les actes : à ce jour, les Comités de Quartier n’ont jamais été informés du devenir des Centres Sociaux, ni sollicités pour une quelconque réflexion sur ce qui pourrait les remplacer.
Il est d’ailleurs probable que, s’ils avaient été consultés sur une décision qui supposait l’éloignement de la CAF et des services de proximité, les habitants s’y seraient opposés. Nul doute que nous ayons donc prochainement à reparler de cette situation pour laquelle nous restons très vigilants.

Share Button

Conseil municipal du 18 décembre 17h : questions écrites

Pour ce conseil municipal du 18 décembre, nous avons déposé deux questions écrites. Nous souhaitons qu’elles soient traitées et que des éléments de réponse précis soient apportés lors de cette séance. En effet, ces deux sujets n’ont jamais été présentés à l’ensemble des élus dans les instances municipales (commissions ou conseils).
C’est la lecture de la presse locale qui nous a permis de prendre connaissance des décisions du maire et de sa majorité.

  • Informations sur les décisions politiques concernant l’Estivada

Pouvez-vous, Monsieur le Maire, présenter aux élus les raisons qui ont conduit votre majorité à une rupture avec l’association “Org&com” qui organisait depuis une dizaine d’années l’Estivada ?Pour répondre aux inquiétudes des publics attachés à l’Estivada, aux défenseurs de la langue et de la culture occitanes, nous souhaiterions que vous nous présentiez le projet que vous avez construit pour l’avenir de cet évènement majeur de l’été ruthénois et ses conditions de mise en oeuvre.

  • Informations sur les maisons de quartier de Gourgan et de Saint-Eloi

Suite à vos déclarations publiques concernant votre projet de transformation des centres sociaux de Gourgan et de St Eloi-Ramadier, que vous gérez à ce jour avec la CAF, en maisons de quartier sous gestion municipale, nous vous prions de bien vouloir informer le Conseil Municipal sur l’avancée de ce dossier.
Nous souhaiterions connaitre les projets sociaux et culturels que vous allez mettre en oeuvre dans ces maisons de quartiers, mais aussi les budgets d’ investissement et de fonctionnement que vous avez prévus ainsi que l’organigramme des personnels employés par la mairie qui vont travailler dans ces structures nouvelles.

Claudine Bonhomme, Chantal Combelles, Matthieu Lebrun
Les élus de Rodez Citoyen

Share Button

Vins chauds et Centres sociaux

Habitants de Rodez, élus des comités de quartier, il nous a fallu apprendre par la presse que la Mairie défendait un projet de
Maisons de Quartier, assez élaboré ( sans doute !) pour qu’elle ait cru bon d’aller jusqu’à la rupture avec la CAF.  Et nous voilà privés des Centres Sociaux de proximité, si importants pour le maintien du lien social, dans nos quartiers où se concentrent des difficultés multiples.
Avons nous été consultés? Le sujet n’était il pas assez important pour que soit sollicité l’avis des résidents ?
On a là une idée de la considération réelle que la Mairie accorde à la démocratie participative …
Mais rions un peu : avec les Fêtes réapparaissent les boules à l’entrée des quartiers, les vins chauds, et cette année les membres des Comités sont invités à une soupe au fromage!
On ne peut pas nier que notre Maire a le sens du symbole :
après nous avoir mis les boules et nous avoir saoulés, voilà qu’il
nous envoie à la soupe …

Hellaine

Share Button