Archives par mot-clé : Paul Lignon

Réhabilitation du Stade Paul Lignon

Stade Paul Lignon : Quels travaux incombent à la collectivité ?

Conseil Municipal 9 mars 2018

Le rapport présenté indique : ” Le Rodez Aveyron Football est en passe d’accéder à la ligue 2. Pour cela, le stade Paul Lignon doit répondre à plusieurs critères.
Aujourd’hui, pour respecter la réglementation fédérale et les exigences de la Ligue Professionnelle de Football, les rénovations de l’accueil et la sécurité des publics (joueurs, spectateurs,..), la mise aux normes de l’aire de jeu (pelouse), la mise aux normes des vestiaires et locaux annexes et la mise à niveau de l’éclairage sont nécessaires…
L’ensemble des travaux est aujourd’hui estimé à 3 226 500 € HT….”

Intervention Rodez Citoyen

Nous sommes favorables à la partie des travaux qui concerne la sécurité des joueurs, des arbitres et des spectateurs et qui permet la pratique des sports dans notre ville.
Vous présentez ce projet de réhabilitation comme s’imposant du fait que le RAF soit en passe d’accéder à la ligue 2. Si ce passage ne se réalisait pas, qu’adviendrait-il de la décision prise ce soir ?
Des travaux très lourds sont imposés par les exigences de la Ligue Professionnelle de Football. Ne pourrait-on pas concevoir que fédération de football et club participent également financièrement ?
Avez-vous prévu d’augmenter la redevance du RAF pour l’utilisation de cette infrastructure afin de compenser l’investissement, le coût de l’entretien du stade et l’augmentation des charges d’amortissement que vont générer ces travaux pour la Ville ?
Pourriez-vous nous présenter les différents travaux programmés en deux  catégories : ceux relatifs à la sécurité, à l’accessibilité, à la pratique des sports et ceux qui correspondent à l’exigence de la Ligue et du sport professionnel. Ceci permettrait de déterminer ce qui relève de l’intérêt général et ce qui relève de l’intérêt privé.
Est-il en effet acceptable que des travaux très coûteux, tels ceux de l’éclairage, soient financés par la collectivité, par les contribuables, alors qu’ils vont améliorer les recettes commerciales pour le club ? Peut-on engager de l’argent public pour réaliser des bénéfices privés ?

Chantal Combelles

Réponses et commentaires :
L’ensemble des travaux présentés ici ne seraient engagés qu’en cas d’accession à la ligue 2.
Dans ce cas de figure, la redevance demandée au RAF (en contrepartie de l’entretien du stade) serait réévaluée et par conséquent augmentée.
Pas de réponse à la dernière question portant sur l’utilisation de l’argent public pour financer des bénéfices privés (recettes commerciales du club). Seul Mr Chauzy a ajouté que toutes les villes de France supportaient la charge de ces travaux et que nous ne pouvions guère compter, à Rodez, sur l’aide du Qatar. Ignore-t-il que des réflexions relatives aux coûts importants supportés par les villes pour entretien et travaux des stades conduisent à des évolutions sur la question de ces financements par les collectivités ? Un élu n’a-t-il pas le devoir de de se questionner sur la pertinence d’investissements aussi importants ? Et cela, d’autant plus lorsque la question de l’intérêt général se pose.

Et vous, citoyens de la ville (et contribuables), qu’en pensez-vous ?

Share Button

Incivilités : fin des voitures garées sur les trottoirs les jours de match à Paul Lignon ?

Parcs publics de stationnement souterrain création de « chèques parc »

Intervention du Conseil Municipal du 9 mars 2018

Les organisateurs d’événements à Paul Lignon, à la salle des fêtes, etc pourront acheter, pour leurs participants ces « chèques parc » , qui leur permettra d’avoir 2 h de stationnement dans les parkings souterrains à des prix réduits.
Je me suis félicitée de cette mesure en souhaitant qu’elle mette fin aux incivilités récurrentes les jours de match où des spectateurs peu soucieux du bien être de tous et des déplacements des personnes ayant des difficultés à la mobilité se garent n’importe où. J’ai rappelé que ces propriétaires de voitures gênantes garées sur le trottoir n’étaient pas sanctionnés.
M Albagnac m’a répondu que ces incivilités se font partout, qu’on ne peut pas toujours sanctionner et que cela n’empêche pas la ville de fonctionner…
Ceux qui ont eu une amende pour stationnement interdit dans d’autres circonstances apprécieront !

Claudine Bonhomme

Share Button