Archives par mot-clé : Parc des expositions

Futur Parc d’exposition de Malan : Quelques chiffres repères…

En complément de l’intervention de Matthieu LEBRUN  en Conseil d’Agglomération du  7/11/17 sur le projet MALAN : Aménagement site du Parc des Expositions et de la zone d’activité voici quelques chiffres (source SOCIETE.com) :

Foires expos et congrès Repères statistiques : bilan 2016 / 2015

  • ALBI : SAEM congrès et expos (Société Anonyme d’Economie Mixte à conseil d’administration)
    • chiffres d’affaires : 769 000 euros soit : + 4,88 %
    • résultat net : 7 500 euros soit : – 7,41 %
    • effectifs : 8 soit : + 1
  • AGEN : Agen Expos Congrès ( Société par actions simplifiée)
    • chiffres d’affaires : 1 653 900 euros soit : – 4,76 %
    • résultat net : 10 700 euros soit : – 63,73 %
    • effectifs : 11 soit : +1

Foires expos salons congrès Fréquentation 2016/2015 DGCE (Direction Générale des Entreprises)

  • salons professionnels (239 analysés) 2 645 804 visites soit : – 3,0 %
  • salons grand public (277 analysés) 6 823 966 visites soit : – 3,8 %
  • foires (80 analysées) 4 496 940 visites soit : – 7,3 %
  • congrès (628 analysés) 470 000 congressistes
    (dont 43 % réunions d’entreprises , 15 % évènements d’entreprises , 9 % formations et examens , galas 3 % …….)

Investissements de communication de 2005 à 2016 taux de croissance UNIMEV (Union française des Métiers de l’Evènement)

  • internet : + 230,1 %
  • foires et salons : – 9,3 %
  • marketing direct : – 22,8 %
  • affichage : – 9,3 %
  • TV : – 2,8 %
  • presse : – 47,1 %
Share Button

CONSEIL DE RODEZ AGGLOMÉRATION DU 7 NOVEMBRE 2017 (2)

Aménagement site du Parc des Expositions et de la zone d’activité
Délibération 11 p141

Intervention de Matthieu Lebrun

A plusieurs reprises, j’ai exprimé dans cet hémicycle tout mon scepticisme quant à la pertinence d’engager la communauté d’agglomération dans la construction d’un parc des expositions, notamment au regard des expériences de différents territoires de même importance que notre agglomération, pour lesquels les résultats n’ont pas été à la hauteur du succès espéré. Penser optimiser un site comme un parc des expositions à l’échelle d’un territoire comme le nôtre, c’est largement surestimer une capacité que nous n’avons pas. Alors, je le redis ce soir, ce projet doit-il être vraiment prioritaire, ne pourrait on pas plutôt réfléchir avec les entreprises à des projets plus à la mesure de leurs attentes et besoins ?
J’avais également exprimé, il y a quelques mois, ma grande inquiétude sur le fait d’adosser à ce projet une nouvelle zone commerciale, que vous justifiez aux motifs de rééquilibrage de l’offre commerciale de l’agglo et d’enrayement d’une potentielle fuite des ruthénois vers l’agglomération albigeoise. S’engager dans un tel projet, c’est prendre le risque à très court terme de mettre à mal des commerces de centre ville déjà en difficultés et d’engendrer un effet de concurrence avec la zone commerciale déjà existante.

Ces dernières semaines la presse relaie des informations indiquant des chiffres portant à 30 millions d’euros le coût global de ces projets. Je n’irai pas jusqu’à dire que c’est pharaonique mais pour le moins, c’est un investissement financier que l’on peut qualifier de « Soulagesque ».
Alors qu’initialement vous aviez affirmé que le projet n’excèderait pas 10 millions d’euros, il apparaît maintenant qu’il faudrait tripler l’investissement. Aussi, ma première question est de vous demander de nous dire exactement ce qu’il en est ?

Dans la lancée, pouvez vous nous indiquer également quels sont les acteurs économiques que vous fédérez autour de ce projet et la place qu’ils ont dans la définition des contours de ce projet ?
Quel est aussi le positionnement sur ce projet global des chambres consulaires et participeront-elles à son financement ?
Enfin, pourrions nous disposer du plan de financement, où tout du moins avoir connaissance des partenaires qui seront sollicités pour soutenir cette initiative qui, au risque de me répéter, ne me semble pas être en adéquation avec les besoins actuels de notre territoire ?

Synthèse de la réponse de l’élu en charge du dossier :
Mr Sadoul a reconnu que sur certains territoires de la même importance que le nôtre, le succès des Parcs des expositions n’était pas garanti. Il a défendu sa conviction quant au besoin des acteurs économiques du département de pouvoir bénéficier d’un tel équipement. Même si le risque de ne pas équilibrer financièrement le parc des expositions existait manifestement, il était prêt à le prendre.
Pour ce qui concerne la zone d’activités, il a affirmé que cette zone n’avait rien de comparable avec celle de l’Estreniol. Elle ne se déploierait que sur 7000 m2 de surface commerciale et il a affirmé que l’agglomération ne céderait aucun terrain à la grande distribution ou à des enseignes commerciales type celles existantes sur le nord de l’Agglomération.
Il ne m’a donné aucune réponse sur les acteurs économiques associés à ce projet et sur le positionnement des chambres consulaires.
Pour le côté financier, aucun plan de financement n’a pu nous être communiqué clairement. Seul le Président de l’Agglomération a promis que sur les 30 millions d’euros, le cout net pour la collectivité ne représenterait « que 10 millions d’euros ».

Share Button