Archives par mot-clé : Football

Football : Une nouvelle subvention pour le RAF ?

Lors du conseil municipal du 9 avril 2018, une note présentait la proposition d’accorder une subvention de 50 000 € à la SASP, Société Anonyme Sportive Professionnelle Football.

En décembre 2017, le conseil municipal a attribué les subventions aux clubs sportifs de la ville. Le RAF a déjà ainsi obtenu, comme le SRA (rugby ), la somme de 100 000 €, soit les montants les plus importants perçus par les clubs à Rodez. Cette subvention complémentaire de 50 000 €, représentant 50 % de celle que l’association du RAF a déjà reçue, serait versée à la SASP ( structure juridique correspondant au secteur professionnel).
Afin de justifier ce versement, la note indiquait « Le Rodez Aveyron Football, aujourd’hui au plus haut niveau du Championnat National est en position d’accéder à la Ligue 2 en août prochain. Dans le souci de permettre au club de participer aux compétitions dans de meilleures conditions, tout en valorisant l’image de la Ville, … » (Il ne restait alors que 4 matchs à jouer sur les 34 de la saison.)
Une convention de partenariat avec la SASP précisait les propositions de la Ville. Entre autres, nous pouvions lire :
« Pour le match de championnat RAF / Avranches, le 04/05/18. Invitation des élus du conseil municipal de Rodez soit 24 personnes… Coup d’envoi fictif de la rencontre réalisé par le Maire de Rodez, Mr Teyssèdre…
Souhait de disposer pour la saison sportive de 10 places « Tribune » + 10 places « Populaire »
Ainsi que de nombreuses exigences en terme de communication       (présence du logo sur les supports du Club, sur les maillots, installation de banderoles Ville de Rodez,…)

Intervention Rodez Citoyen
En décembre 2017, la Ville a versé une subvention de 100 000 € à l’association du RAF. Aujourd’hui, vous proposez une nouvelle subvention de 50 000 € pour la SASP, Société Anonyme Sportive Professionnelle Football.
A la lecture des termes de cette convention, il apparaît que de nombreux engagements en terme de communication existaient déjà dans la convention qui lie Ville et association RAF. Donc concrètement, qu’apporte en supplément cette nouvelle convention ?
Dans la note que vous présentez, il s’agirait de « participer aux compétitions dans de meilleures conditions  ». Pouvez-vous précisez ce que cela signifie ?
De plus, les subventions versées aux sociétés sportives par les collectivités ne peuvent être utilisées que pour financer des missions d’intérêt général telles que formation, action d’éducation, d’insertion, de cohésion sociale….
Pensez-vous que la subvention dont il est question ici corresponde à ces critères ?
Par ailleurs, parmi les propositions de la Ville, je note une erreur. En effet, vous proposez une invitation pour les élus de la Ville, soit 24 personnes or nous sommes 35. Vous proposez également un coup d’envoi fictif réalisé par le Maire. Un élu d’opposition pourrait il, réceptionner fictivement cet envoi ? (Bien sûr, il s’agissait d’une proposition un brin sarcastique !) De plus, vous exprimez le souhait de disposer de 10 places tribunes et de 10 places populaires.
Ces propositions ne nous paraissent pas sérieuses. Elles ne relèvent pas d’une contrepartie d’’intérêt général mais s’apparentent à des exigences d’intérêt personnel.
Chantal Combelles

Réponses et commentaires
Le maire a justifié la proposition de cette subvention en précisant qu’elle venait compenser les dépenses supplémentaires engagées par le Club dans le cadre des conditions de la saison en cours (objectif de l’accès à la Ligue 2).
Il a rappelé qu’une délibération équivalente avait été proposée par l’ancien maire, Marc Censi, en 2007. L’opposition d’alors, à laquelle appartenait le maire actuel, l’avait votée ( excepté Mme Carlin ).
Il a ajouté que si la montée se faisait, la ville abonderait moins à l’avenir en raison des droits audiovisuels que percevrait le Club.
Puis, le maire a exprimé qu ‘il comprenait les réserves émises par les différents élus de l’opposition.
Et, il a finalement retiré cette note et annoncé qu’elle serait proposée lors du prochain conseil municipal. La convention serait modifiée, notamment sur les critères relatifs à l’intérêt général.

Share Button