Quelle gestion du personnel municipal à Rodez ?

Nous avons déposé par écrit la question orale suivante que nous souhaitions présenter lors du conseil municipal du 22 février 2019.
Le Maire y a répondu par écrit (lire ci-dessous) la veille du conseil municipal mais ne l’a pas présentée en séance comme l’autorise le Code général des collectivités territoriales.

Monsieur le Maire,

Nous souhaitons attirer votre attention sur les conditions de travail du personnel qui exerce dans le service éducation. Ces agents affectés aux écoles ( garderie, cantine, ATSEM… ) ont effectivement pris connaissance qu’un projet de mutation, tous les trois ans, leur serait imposé.
Cette nouvelle gestion du personnel est-elle sérieusement envisagée ? Si tel était le cas, comment justifiez-vous la nécessité d’une telle organisation ? L’ensemble du personnel, les représentants du personnel, les directeurs d’école ont-ils été associés à cette réflexion ? D’autres services de la ville seraient -ils également touchés par de telles mesures ?

Nous craignons qu’appliquer de telles dispositions soient préjudiciables au fonctionnement des écoles. Ces agents travaillent, pour la plupart, auprès des enfants, des familles, des enseignants. Ces fonctions qui exigent un engagement relationnel fort, qui nécessitent du temps pour instaurer un climat de confiance ne nous paraissent pas compatibles avec un temps d’exercice de seulement trois années au sein d’un établissement. Ces mouvements ne pourraient que nuire à la qualité du service rendu au public (les écoles souffrant déjà de dysfonctionnements en raison d’un turnover important du personnel communal précaire qui y exerce).

Nous vous demandons, par conséquent, de favoriser de meilleures conditions professionnelles pour les agents communaux. S’ils vivent ces « mutations d’office » comme une sanction cela ne peut que dégrader le climat dans lequel ils évoluent. Nous doutons qu’une telle administration des ressources humaines crée le « bien être » d’un personnel qui assument souvent des taches éprouvantes.
Ces derniers mois, plusieurs mouvements de grève ont été suivi par les agents de la ville. Vous prétendez bien souvent que vous n’avez connu aucune grève. Or, si ces actions correspondent à des appels d’ordre national, ne pensez-vous pas que cela puisse traduire un mal être professionnel local ?

Nous vous remercions pour l’attention que vous porterez à l’ensemble de ce sujet.

Les élus du Groupe Rodez citoyen

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.