Tous les articles par CCdGR

C.M. du 15/12/17 : Construction d’un multi accueil à St Éloi

Nous nous réjouissons de cette construction qui correspond à une demande forte de la population. Quand le déménagement de Gourgan aura eu lieu, la ville va y avoir des locaux vides adaptés pour installer un multi-accueil. Nous retenons dans les réponses qui nous ont été faites sur la politique de la petite enfance que les multi-accueil municipaux sont obligés de ne plus accueillir les enfants qui ont 3 ans entre janvier et juillet pour faire de la place à des demandes d’accueil de bébés . Cela veut donc dire que les structures municipales manquent de places.

L’école maternelle de Gourgan manque d’effectif et l’absence de multi-accueil collectif sur le quartier constituerait une entrave supplémentaire pour le développement de cette école

Pour ces deux raisons et pour répondre aux besoins des familles du quartier nous vous demandons de créer un multi-accueil municipal à Gourgan. Cela permettra de répondre au manque de places en accueil municipal mais aussi surtout de dynamiser le quartier de Gourgan .

Nous ne voudrions pas que l’école de Gourgan soit la prochaine école que vous souhaitez fermer dans le cadre de votre politique la fermeture d’une école pour la reconstruction d’une autre par mandat.

Enfin nous nous inquiétons sur une sorte de ghettoïsation qui frappe l’accueil de la petite enfance sur la ville . Des crèches privées à but lucratif pour les familles les plus aisées au multi-accueil CAF pour les plus pauvres en passant par les classes moyennes dans les structures municipales. Ce n’est pas ce qu’on attend d’une politique publique de la petite enfance !

Claudine Bonhomme
RODEZ CITOYEN

Share Button

C.M. du 15/12/17 : Budget restauration scolaire

Nous approuvons l’équipement des écoles en plats gastro inox réutilisables à la place des plats en plastique jetables et non recyclables mais nous voudrions connaître la date où toutes les écoles auront cet équipement
Nous voudrions aussi savoir à quelle date précise les enfants bénéficieront d’un 3ième service de pain bio et pourquoi pas du pain bio tous les jours ?
Nous constatons que la légumerie est sous utilisée car les crudités sont achetées sous sachet plastique Enfin vous estimez être à 20 % de bio parce que vous fournissez 2 fois par semaine du pain bio et les deux autres jours soit un dessert soit une protéine soit un accompagnement bio ce qui nous paraît insuffisant pour s’estimer à 20 % Dans ce décompte la suppression du repas du mercredi vous aide à augmenter le pourcentage !

Nous pensons qu’il est possible, sans faire exploser le budget, d’aller pour la fin du mandat vers pratiquement un cent pour cent bio mais il faut accepter de se faire aider par des organismes de labellisation ou de certification et de formation et d’utiliser des centrales d’achat de produits bio. Nous ne comprenons pas qu’en Aveyron vous fassiez le choix de viande bovine non bio. Par contre vous nous expliquez que vous n’arrivez pas à vous fournir en volaille bio et que vous avez des difficultés pour vous approvisionner en légumes bio. Parallèlement à cela vous nous dites que la ville possède 80 hectares d’espaces potentiellement agricoles Depuis 2008 où la ville et l’agglo travaille sur ce sujet qu’attendons nous pour favoriser l’installation de producteurs de volailles et de maraîchers ?cela fait maintenant partie des bonnes intentions de l’agglo dans le programme Territoire à Énergie Positive pour une Croissance Verte pourvu que cela aboutisse !

Claudine Bonhomme
RODEZ CITOYEN

Share Button

C.M. du 15/12/17 : Budget primitif

Sur le fonctionnement je note les restrictions budgétaires qui mettent en difficulté les services et les agents et en conséquence impactent le service rendu à la population.
Les mises en difficulté viennent entre autre du non remplacement des 3 premiers jours d’ absences et quand il y a remplacement du turn-over de remplaçants amenés à travailler seul ou avec d’autres remplaçants peu ou pas au courant des tâches à effectuer. Même si ce type de remplacement s’effectue essentiellement sur des postes peu qualifiés ils ont des répercutions sur l’ensemble du service.
Les mises en difficulté viennent aussi du non remplacement des départs à la retraite, des restructurations de service (nous attendons toujours un organigramme complet des services municipaux ) et de l’instauration de la polyvalence sur des postes avec des qualifications et compétences très éloignées.
Je retiendrais un dernier élément sur les dépenses de fonctionnement car vous allez devoir payer les fluides, le ménage et l’entretien des deux maisons de quartier qui jusqu’à présent était pris en charge par la CAF d’où nécessairement une hausse des dépenses.
Bien que vous refusiez d’admettre votre divorce avec la CAF depuis 2015 maintenant nous en sommes aux conséquences. La presse présente la mairie et la CAF complices oui pour ne pas parler du divorce aux habitants. Nous connaissons la culture des CAF qui veulent, malgré les difficultés, toujours continuer à travailler avec toutes les collectivités territoriales. Chaque fois que la CAF donne une subvention ou une prestation à la ville, vous nous dites que cela prouve que vos relations sont excellentes. Non cela prouve que la CAF fait son travail.
En tout cas pour des administrations qui s’entendraient à merveille nous ne pouvons que nous étonner que la CAF parte s’installer dans des baraques de chantiers en hiver à la place de rester dans des locaux adaptés.
Dans la situation actuelle les dépenses du centre social CAF et des Maisons de quartier mairie seront plus élevées que précédemment.
Je voudrais souligner qu’en plus ; cela entraîne du gaspillage d’argent public. Parce que vous allez rénover des locaux neufs (datant de 2014) à St Eloi qui ne sont pas adaptés pour les actions jeunesse et les fonctions d’animation des quartiers que la ville assume depuis 2017. Parce que la CAF qui devient locataire de ex locaux jeunesse de la ville non adaptés à ses besoins et va payer les travaux de rénovation. Au total beaucoup de dépenses publiques . Nous ne sommes pas sur qu’elles apporteront un meilleur service au public.
Enfin, sur l’investissement, malgré les effets d’annonce , mis à part les dépenses d’entretien patrimonial, l’investissement risque de se résumer en 2018 essentiellement à la rénovation du parking Foch (on s’interroge même sur la rénovation de la place) et à la fin du chantier du multi-accueil de Gourgan plus quelques petits projets pour les jeunes. Notons que rue Béteille la destruction des bâtiment est prévue mais pas les aménagements autour de l’école et d’un jardin public.
En recette nous notons un projet de vente d’un terrain à Calcomier Est-ce une vente à l’agglomération pour enfin faire un parking relais couplé à des navettes cadencées?ce serait enfin une bonne nouvelle pour réduire la circulation routière, résoudre des problèmes ce parking et améliorer la qualité de vie.

Claudine Bonhomme
RODEZ CITOYEN

Share Button

C.M. du 15/12/17 : Sécurité et sécurité

Nous allons voter contre cette délibération car nous sommes globalement en désaccord sur votre façon d’aborder les problèmes de sécurité sur la cité.
La police nationale a confirmé au cours des réunions publiques auxquelles elle a participé que notre ville connaît peu d’actes de délinquance. La police nationale a précisé pour cette démarche dite de participation citoyenne qu’elle a visé des quartiers les plus à risque mais que les actes de cambriolage y sont, dans ces quartiers, peu nombreux et en plus en diminution très nette.
Un citoyen va devenir un collaborateur bénévole de la police et être repéré comme tel par les citoyens d’un quartier où il n’y a pas d’enjeu de délinquance. Ceci est une décision démagogique qui ne coûte rien à la ville mais qui n’est pas sans risque de dérapage .
Vous avez mis en place le repérage par la police municipale des lieux d’habitation des personnes âgées quand elles sont absentes de leur domicile. Pendant que la police municipale est occupée à mettre toutes les semaine un avis de passage elle n’effectue pas d’autres fonctions alors que ce passage est tout simplement inefficace .
Vous avez prévu de mettre en place des caméras de vidéo surveillance que vous voulez appeler vidéo protection sauf qu’elles ne protègent de rien. Tout au plus elles permettent d’élucider parfois certaines affaires.

Ces trois décisions cumulées sont plus ou moins coûteuses à la ville mais sont toutes inefficaces pour la sécurité des personnes par contre elles participent à créer un climat d’insécurité qu’il n’y a pas lieu de créer. Ce climat d’insécurité peut être un danger pour la démocratie.

Vous nous rappelez dans cette délibération qu’en vertu de son pouvoir de police le maire doit concourir au respect de l’ordre, de la sécurité de la tranquillité.

Que faites vous pour la sécurité et la tranquillité des piétons et des cyclistes sur la ville ?
Nombreux passages piétons sont mal signalés, mal éclairés comme notamment sur l’avenue Victor Hugo, sur le tour de ville ou le carrefour St Cyrice.
Les trottoirs et les places non déneigées ou non traitées contre le verglas constituent un danger réel .Vous allez nous dire que chaque citoyen doit s’occuper de son devant de porte mais il y a de nombreux linéaires de trottoirs, de lieu de circulation sans parler des places qui ne correspondent pas à un devant de porte privé ? D’autre part il y a de plus en plus de personnes âgées qui ne sont pas en capacité de s’occuper de leur devant de porte. Quels moyens avez vous prévu pour faire face aux urgences liées à la météo?
Qu’avez vous fait pour faciliter la circulation en toute sécurité des vélos en ville ?
Vous avez lancé une grande communication sur Rodez ville zone 30 et mobilisé les comités de quartier sur ce sujet . Pourtant les Ruthénois et les visiteurs ne voient pas de zones 30 si ce n’est quelques brefs passages. A la vitesse où vous créez réellement des zones 30 vous n’aurez pas assez de ce mandat pour venir à bien de ce vaste chantier qui pourrait être profitable pour la sécurité et le bien être.
La sécurité c’est aussi l’entretien et l’accessibilité des zones de circulation or notre ville a manqué de volonté politique dans ce domaine. Ce qui est nécessaire aux personnes en situation de handicap profite à tous.
Enfin que faites vous pour assurer la sécurité et la tranquillité des habitants qui présentent des comportements marginaux et des habitants des quartiers impactés par ces pratiques marginales ?

Claudine Bonhomme
RODEZ CITOYEN

Share Button