Tous les articles par CCdGR

Conseil municipal du 30 septembre 2019 – les questions écrites

Depuis plusieurs conseils municipaux , Monsieur le maire tente de faire croire que nos questions écrites ont pour but de désorganiser les services et en tout cas de leur apporter plus de travail !!!

Notre objectif est de faire le seul travail que l’équipe municipale majoritaire nous laisse en tant que conseillers municipaux minoritaires : poser des questions en séance publique du conseil municipal . Nous les posons lorsque nous sommes interpellés par des habitants. Cela devrait permettre à tous les citoyens d’avoir des réponses. Mais, nous avons du mal à en avoir ! Notre question écrite n’est le plus souvent même pas lue en son entier par le maire qui y répond, ne nous laissant pas la possibilité d ‘intervenir, empêchant toute possibilité de débat. Nous n’avons jamais obtenu un document écrit .

 Question écrite : Rentrée scolaire scolaire 2019/2020

 En cette rentrée scolaire 2019/2020, nous vous prions de nous donner les informations suivantes :

 1) Nombre d’élèves inscrits dans chaque école cette année et depuis 2014

 2) Liste des travaux programmés pour chaque école de la ville entre septembre 2019 et juillet 2020

Tout particulièrement nous souhaitons savoir :
– pour l’école de Gourgan si les travaux, prévus l’an passé, de jonction entre les cours de récréation des élèves de maternelle et des élèves de l’élémentaire seront réalisés, travaux urgents depuis la création d’une école unique.
– pour l’école Flaugergues, si les travaux évoqués maintes fois en conseil d’école de modification des toilettes extérieures et de la cour de l’élémentaire seront réalisés et sur quel projet définitif.

3) Enfin nous souhaiterions savoir quand la mise en place du système informatique pour les écoles, commencée à la rentrée 2018 dans le cadre du guichet unique, fonctionnera enfin. Ce non fonctionnement met en difficulté les enseignants qui ne savent pas quels enfants restent à l’étude, les personnels municipaux qui ne savent pas si les enfants sont inscrits à la cantine ou à la garderie, les familles qui pensent que leur enfant est inscrit et surtout les enfants mis dans des positions bien inconfortables.

Ce que j’ai retenu de la réponse de Monsieur le Maire : et bien pas grand-chose !

Un nombre provisoire d’élèves inscrits cette année scolaire par école donné à une telle vitesse que je ne suis pas sûre de ma prise de note (le total serait autour de 1503 élèves sur 10 écoles ) et refus de donner un tableau récapitulatif et comparatif sur les 6 ans passés.
Sur les travaux qui seront effectués dans l’année scolaire: rien n’est donné
Sur le guichet unique informatique : tous les systèmes informatiques ont des problèmes de mise en place.

Pourquoi cet acharnement à ne pas communiquer clairement ?


Question écrite : Caméras de vidéo protection

Lors du dernier conseil municipal, si nous avons bien compris que vous alliez réunir en octobre le comité d’éthique, nous n’avons toujours pas une liste des caméras installées par la ville de Rodez explicitant celles qui fonctionnent à ce jour et celles qui seront mis en route prochainement puis une liste de celles qui sont prévues dans l’avenir.
Nous ne savons toujours pas quel outil performant vous allez mettre en œuvre pour informer de façon actualisée les habitants sur les mises en fonctionnement successives des caméras ou leur arrêt .
Par ailleurs nous souhaiterions connaître le coût global de l’opération à ce jour en précisant le nombre de caméras en fonctionnement à ce jour.
Le coût global comprend les prestations de cabinet conseil pour l’aide aux prévisions d’implantation des caméras, les prestations pour aider à organiser le marché public : cahier des charges, analyse des offres, les caméras et leur mise en place, le système centralisateur des images, l’amortissement et l’entretien. Nous pensons que vous aurez à cœur de nous informer des subventions que vous avez reçues qui sont bien sûr toujours de l’argent public.

Ce que j’ai retenu de la réponse de Monsieur le Maire

Pour l’instant, cinq caméras sont en fonctionnement reliées au centre de supervision : Giratoire de l’Europe, angle Avenue Amans Rodat/ Avenue Victor Hugo, face au musée Soulage jardin public, Place Eugène Raynaldy, St Eloi Maison De Quartier. La réunion du comité éthique le 8 octobre apportera sûrement plus de précisions.

Deux questions écrites lors de deux conseils municipaux pour enfin avoir quelques réponses rapides et peu explicites mais rien sur les budgets !

 

 Question écrite : Musées Denys Puech et Fenaille

 Suite à la création de l’EPCC pour le musée Soulages et à votre annonce lors du dernier conseil municipal sur votre volonté de redynamiser le musée Denys Puech, notre question porte sur l’avenir des musées Denys Puech et Fenaille qui étaient gérés par la ville avant la création du Pôle muséal de l’agglomération, comprenant les trois musées de la ville de Rodez. Avez vous prévu une reprise par la ville de ces deux musées ou leur maintien à l’agglomération ?

Maintenant, le Musée Denys Puech semble attirer votre attention alors que dans le Pôle muséal de l’agglomération vous l’avez abandonné voire même condamné.
Est-ce grâce aux deux artistes Antonin Pons Braley et Lucile Viaud qui ont su mettre en valeur ce musée ces trois derniers mois alliant diverses expressions artistiques avec la conservation du patrimoine environnemental, culturel et artisanal, les verrières posées dans la salle du premier étage symbolisant tout ce patrimoine local et rural ? Les deux plus importantes ont été déposées et exposées au sol jusqu’aux journées du patrimoine. La verrière centrale semble plus complexe et fragile à enlever.
Qu’avez vous prévu pour essayer de conserver dans le musée cette verrière centrale qui fait l’unanimité des visiteurs car elle est particulièrement réussie et adaptée au lieu ?

Ce que j’ai retenu de la réponse du maire

C’est l’agglomération qui traitera ce sujet. Nous aurions voulu que les 3 musées soient pris dans l’ Établissement Public de Coopération Culturelle.

Monsieur le maire a oublié de lire la dernière question sur la verrière… et donc d’y répondre…

 

Share Button

JOURNÉE POUR LE CLIMAT-21/09- MOBILISATION DÉPARTEMENTALE A RODEZ

En serez-vous ? Rejoignez la mobilisation

Samedi 21 septembre 2019 10h00 à Rodez => Départ de la place des Ruthènes.

 Parce que chaque personne compte, nous comptons sur vous, pour démontrer à nos gouvernants que la lutte pour le réchauffement climatique n’est pas une option.

 Nos enfants et petits enfants comptent également sur notre engagement pour leur futur.

Share Button

un commissariat de police à la place du skate parc

Conseil municipal d’Août 2019 (suite)

Bon début de conseil municipal : Monsieur le Maire a refusé la procuration en mon nom que Matthieu Lebrun avait envoyé, en prétextant que les services n’avaient rien reçu. Ceci malgré ma protestation…

Abstention sur la délibération pour donner le terrain du skate parc au futur commissariat de police.

Ce n’est pas que nous soyons opposés (loin de là !), à l’attribution de locaux et terrains enfin adaptés et bien situés au commissariat de police, surtout sur un dossier urgent depuis 2008.
Non c’est que ce dossier appelait 2 remarques concernant la gestion du dossier :

  • D’abord, des questions à propos du devenir des sociétés musicales qui sont installées dans le bâtiment et du skate parc.
    ” Depuis quelques années vous communiquez sur la création d’un nouveau skate parc mais où en êtes vous concrètement à ce jour ? “
  • ” Ensuite, la collectivité donne pour l’ € symbolique le terrain d’une valeur estimée par les domaines de 277 250 Très bien pour donner de l’espace au commissariat et le garder en un lieu adapté. Mais alors pourquoi ne pas avoir donné au CCAS dès 2014 pour l’€ symbolique l’immeuble 5 Avenue de Tarayre qui aurait permis une réhabilitation globale de l’EHPAD St Cyrice et la création du premier logement foyer (ancien foyer logement) public à coté de l’EHPAD comme le prévoit les textes gouvernementaux et comme le fait fort justement le secteur privé ? “

Ce que j’ai retenu de la réponse du maire

            Le Skate parc va se faire au fond du grand parking de Bourran et sera prêt dans quelques mois. Les sociétés musicales seront installées dans divers locaux municipaux dont le dernier étage de la MDA qui va être aménagé pour cela mais aussi au sous sol de la MDA, à l’ancienne Calandrette place Foch etc …  Quand à donner pour l’euro symbolique le 5 avenue de Tarayre au CCAS       je désespère monsieur le Maire par mon incapacité à comprendre que le budget de la Mairie et du CCAS c’est le même…

Mes commentaires :

  • Pourtant nous avons bien 2 entités juridiques différentes…..
  • Pourtant le 5 avenue de Tarayre était propriété de la Mairie depuis 2014 et le Président du CCAS maire de Rodez a souhaité que le CCAS l’ achète à la mairie pour 320 000€ en septembre 2018.
  • Pourtant quand nous parlons de l’EHPAD St Cyrice en conseil municipal monsieur le maire nous rappelle que nous sommes hors sujet car il n’est pas compétence Mairie …
  • Pourtant ce «  budget commun » n’a pas mis comme priorité la réhabilitation globale de l’EHPAD St Cyrice qui en a un cruel besoin tant pour les résidents que pour le personnel.

Claudine Bonhomme

Share Button

Caméras de vidéo protection, le naturel revient au galop

Après l’engagement d’organiser un suivi collectif du dispositif : gestion totalement personnelle de la part du maire…

Question écrite  (Conseil Municipal du 30/08/19)

            Par le presse quotidienne régionale sur une page entière vous avez fait la promotion du dispositif de caméras de vidéo surveillance. Nous pourrions considérer que vous répondiez par cette communication à l’obligation qui vous est faite d’informer du fonctionnement des caméras de vidéo surveillance. Pourtant, en lisant attentivement l’ensemble de la page nous n’avons pu trouver réponse aux questions légitimes que tout citoyen peut se poser : combien de caméras étaient réellement en fonction, où et depuis quand ?
Or c’est bien ces informations que la loi vous oblige de porter à la connaissance du public.

            En février 2019 vous avez informé le conseil municipal que le déploiement des caméras est en cours et le centre de supervision urbain est en cours de finalisation également et qu’une fois les travaux terminés la mise en œuvre du système de vidéo protection pourra être effectif.
En tant que membres du comité d’éthique nous attendions d’être informés de la fin des travaux et de la mise en œuvre du système et donc d’être convoqués au premier comité d’éthique.
En voyant la photo du bas de page dans la presse nous nous interrogeons: est-ce que le dispositif a été mis en route alors que nous n’en avons pas été informés ?
Il est fort surprenant que le comité d’éthique institué par le conseil municipal de septembre 2018 ne se soit toujours pas réuni alors que vous auriez mis (peut être ? )le dispositif en route et que vous vous exprimez dans la presse sans l’avoir réuni préalablement.
Depuis quand le centre de supervision urbain reçoit et enregistre des images ?
Quelles sont les caméras qui fournissent des images et pour chacune d’elles depuis quel jour ?

            Par ailleurs nous vous demandons d’installer de toute urgence le comité d’éthique (titulaires et suppléants). Ceci permettra au comité de visiter l’ensemble des locaux afin de vérifier si le dispositif est bien en concordance avec la charte éthique votée au conseil municipal. Le comité devra aussi être informé régulièrement sur l’évolution de la mise en œuvre du dispositif. Nous nous permettons aussi de vous rappeler que, conformément à la délibération de septembre 2018, ce comité doit être convoqué tous les six mois.

            Enfin nous vous demandons d’indiquer à la population par quel moyen vous allez l’informer sur l’entrée en fonction de chaque caméra. Nous n’avons rien trouvé sur le site de la ville.

CPI à Madame la Préfète de l’Aveyron

Réponse de Monsieur le Maire

            Le système est opérationnel depuis le dernier Conseil municipal de Juin 2019.
Il n’y a eu, à ce jour, aucune demande pour visionner les images enregistrées et tous les systèmes fonctionnent bien.
Vous avez raison il faut réunir le comité d’éthique rapidement. Aussi, il y en aura un en octobre et un en fin d’année pour le bilan annuel obligatoire.
Nous n’avons pas fait fonctionner les caméras lors de l’Estivada car le comité d’éthique ne s’était pas réuni.
Aux 33 caméras prévues, on va en ajouter 27 et puis on va en mettre encore bien plus. On a une demande sur le quartier de l’Amphithéatre où nous avons eu une pétition d’une centaine de personnes.
Je vais réunir le comité d’éthique dans lequel il y aura l’ ADAVEM, CASSIOPE et la LDH et un représentant des avocats

J’ai pris la parole pour rappeler que je n’avais rien trouvé informant la population sur le site de la ville.

Réponse de Monsieur le Maire

Il y aura une information sur le journal de la ville en fin d’année.
Vous voyez vous ne pouvez pas nous accuser de ne faire que de la communication. Il est vrai que le site de la ville n’est pas au top ; mais si j’embauche quelqu’un vous allez dire que c’est pour faire de la propagande

J’ai repris la parole pour rappeler qu’un site informe et qu’on peut distinguer information et propagande

Réponse de Monsieur le Maire

oh c’est tellement proche…

Je m’interroge toujours  :

            Pas de réponse écrite précise donnant les dates de mise en service de chaque caméra de la ville; pas de mise en place d’un outil performant pour informer la population des mises en place actuelles et à venir au fur et à mesure. Quelles sont les caméras qui ont fonctionné et celles qui n’ont pas fonctionné au moment de l’ Estavada ?
Il me semble qu’il y a quelques incohérences à s’être préoccupé de l’absence d’ installation du comité d’éthique au moment de l’Estivada alors qu’on nous dit que l’enregistrement des images se fait depuis le dernier conseil municipal ? D’autant plus que sa convocation ne semblait pas être une priorité puisque sa convocation « rapide » sera pour octobre. Parions que notre Question Écrite a rappelé une obligation légale…semble-t-il oubliée…

Rappel de la composition du comité d’éthique créé en conseil municipal de septembre 2018 :

  • 4 membres titulaires et 4 suppléants du Conseil Municipal ( 2 pour le groupe majoritaire, 2 pour les groupes minoritaires)
  • 3 représentants d’association ou organismes (Ligue des Droits de l’Homme, Association d’Aide aux Victimes et d’information sur les problèmes pénaux, représentants des commerçants)
  • 3 personnes qualifiées en matière de sécurité publique et de prévention de la délinquance ; désignées par l’ordre des avocats, le président du Tribunal de Grande Instance et le directeur départemental de la sécurité publique.

Notre position

            Notre groupe a profité de cette délibération pour donner son avis car cela a été la seule délibération sur la décision prise par la ville d’installer des caméras de « vidéo protection » qui nous ait été présentée en Conseil municipal.
Nous avons exprimé notre désaccord avec l’installation d’un système de vidéo « protection » qui, à notre avis, est d’un « rapport bénéfice/coût et danger « plutôt décevant et inquiétant:

  • fort coûteux d’argent public (même si la ville a reçu des subventions il s’agit toujours d’argent public),
  • peu efficace :
    – car il n’empêche pas les actes de délinquances (il ne peut qu’éventuellement aider à les élucider) –car la délinquance peut migrer sans cesse en fonction de son installation et de son fonctionnement
    -car il n’est pas couplé à une forte politique municipale de travail prévention envers les divers décrochages sociaux des adolescents et jeunes adultes bien que ce soit de sa compétence.
  • non sans danger par rapport aux libertés publiques

Même si nous sommes en désaccord avec l’installation de caméras de vidéo protection ; nous avons fait le choix d’entrer au comité éthique, assumant ainsi notre responsabilité d’élus municipaux car il s’agit d’un comité qui a pour fonction de garantir les libertés publiques… s’il se réunit.

Claudine Bonhomme

Share Button