Conseil municipal du 18 décembre 17h : questions écrites

Pour ce conseil municipal du 18 décembre, nous avons déposé deux questions écrites. Nous souhaitons qu’elles soient traitées et que des éléments de réponse précis soient apportés lors de cette séance. En effet, ces deux sujets n’ont jamais été présentés à l’ensemble des élus dans les instances municipales (commissions ou conseils).
C’est la lecture de la presse locale qui nous a permis de prendre connaissance des décisions du maire et de sa majorité.

  • Informations sur les décisions politiques concernant l’Estivada

Pouvez-vous, Monsieur le Maire, présenter aux élus les raisons qui ont conduit votre majorité à une rupture avec l’association “Org&com” qui organisait depuis une dizaine d’années l’Estivada ?Pour répondre aux inquiétudes des publics attachés à l’Estivada, aux défenseurs de la langue et de la culture occitanes, nous souhaiterions que vous nous présentiez le projet que vous avez construit pour l’avenir de cet évènement majeur de l’été ruthénois et ses conditions de mise en oeuvre.

  • Informations sur les maisons de quartier de Gourgan et de Saint-Eloi

Suite à vos déclarations publiques concernant votre projet de transformation des centres sociaux de Gourgan et de St Eloi-Ramadier, que vous gérez à ce jour avec la CAF, en maisons de quartier sous gestion municipale, nous vous prions de bien vouloir informer le Conseil Municipal sur l’avancée de ce dossier.
Nous souhaiterions connaitre les projets sociaux et culturels que vous allez mettre en oeuvre dans ces maisons de quartiers, mais aussi les budgets d’ investissement et de fonctionnement que vous avez prévus ainsi que l’organigramme des personnels employés par la mairie qui vont travailler dans ces structures nouvelles.

Claudine Bonhomme, Chantal Combelles, Matthieu Lebrun
Les élus de Rodez Citoyen

Share Button

« In agglo veritas »

RODEZ Agglo traite des « résultats exceptionnels de 2014 » avec force commentaires élogieux et graphiques en couleurs.
On pourrait croire que tout est relatif à 2014, que nenni. A part le « camembert » sur le compte administratif référencé 2014, les autres graphiques , non référencés, concernent des résultats de 2013. Où est la cohérence de la démarche ?  Comment le lecteur peut-il s’y retrouver ?  Les résultats 2014 sont pourtant disponibles !

Quand on commence une série de tableaux avec comme référence les euros par habitant on le fait pour tous les tableaux. On ne retient pas le % pour un seul tableau (taxe d’habitation ) :  il faut aussi donner les résultats en euros pour garder de la cohérence.

Quand on prend en référence une strate, on cite toutes les agglomérations concernées et seulement les agglomérations concernées pour que les comparaisons soient valables. En l’occurrence, il y en a 10 sur les 19 de la nouvelle grande région dont 7 pour Midi Pyrénées.

Pour 2014, pour Rodez Agglomération, ce sont les chiffres concernant l’éphémère agglomération à 11 communes. Les 3 communes supplémentaires apportant 4 431 habitants soit 8%. Pour l’année 2014, c’est sans influence sur les comparaisons entre agglomérations de la strate. En cas de comparaison 2014/2013 il y aurait une très légère dérive mais seulement pour Rodez Agglomération.

Au final, 3 questions :

  • Pourquoi avoir retenu pour les graphiques les chiffres de 2013 ?
  • Pourquoi ne pas avoir pris la référence en euros pour tous les graphiques ?
  • Pourquoi ne pas avoir retenu que les agglomérations de la strate 50 000 à 99 999 habitants.

Au final , 1 réponse :

  • Parce que c’est nous qu’on est les plus beaux.

Michel BOUCHET

Share Button

Flagrants délires

Pour ceux que top de chiffres ennuient, et ça peut se comprendre , voilà un raccourci de la situation par rapport aux 3 autres articles concernant les différents zonages de Rodez.

Zone d’Emploi  Métropole
Taux de chômage : pas la 2ème mais la 8ème place après Vitré

Bassins d’Emploi : Midi Pyrénées
Pôle alimentaire : pas la 1ère place mais la 3ème
Pôle industriel pas :la 2ème place mais la 4ème

Communauté d’Agglomération Nouvelle Grande Région
Autofinancement : pas la 1ère place mais la 3ème

Commune de Rodez Nouvelle Grande Région strate 20 000 à 49 999 habitants
Autofinancement : pas la 1ère place mais la 3ème
Encours de la dette : pas la 1ère place mais la 5ème

Au final ,fonction des sources et sauf erreur de ma part , aucun des classements annoncés pour Rodez, soit dans RodezAgglo, soit au conseil municipal, ne correspond. Il semblerait bien qu’on ne soit pas les plus beaux , les plus moches non plus !!!

Michel BOUCHET

Sources :
insee.fr taux de chômage trimestriel par zone d’emploiobservatoire-emploi-mp.fr pour les résultats par bassin d‘emploialize2.finances.gouv.fr/communes pour l’agglo et la commune de Rodez

Share Button

Vins chauds et Centres sociaux

Habitants de Rodez, élus des comités de quartier, il nous a fallu apprendre par la presse que la Mairie défendait un projet de
Maisons de Quartier, assez élaboré ( sans doute !) pour qu’elle ait cru bon d’aller jusqu’à la rupture avec la CAF.  Et nous voilà privés des Centres Sociaux de proximité, si importants pour le maintien du lien social, dans nos quartiers où se concentrent des difficultés multiples.
Avons nous été consultés? Le sujet n’était il pas assez important pour que soit sollicité l’avis des résidents ?
On a là une idée de la considération réelle que la Mairie accorde à la démocratie participative …
Mais rions un peu : avec les Fêtes réapparaissent les boules à l’entrée des quartiers, les vins chauds, et cette année les membres des Comités sont invités à une soupe au fromage!
On ne peut pas nier que notre Maire a le sens du symbole :
après nous avoir mis les boules et nous avoir saoulés, voilà qu’il
nous envoie à la soupe …

Hellaine

Share Button